Comment trouver un chef de projet bénévole

Votre association d’intérêt général compte lancer des projets d’innovation sociale, mais vous manquez d’expérience pour lancer de grands chantiers, en particulier en informatique. Pas de problème, nous allons vous expliquer comment recruter un chef de projet pour zéro euro.

Le chef de projet bénévole, analyste métier pour les associations

D’une part, le chef de projet a pour vocation de comprendre et d’analyser le besoin de l’association.

La compréhension du besoin passe par une succession d’entretiens avec les bénévoles de l’association. Sa synthèse se fait au travers d’un cahier des charges, puis d’un dossier de spécifications. C’est par une série d’itérations que l’association et le chef de projet se mettent d’accord sur la solution à adopter.

Du cahier des charges à la gestion de projets associatifs

D’autre part, le chef de projet suit l’avancement du projet associatif.

Le chef de projet fait appel à son expertise et à son esprit d’initiative pour mener le projet associatif à son terme.

Un bon chef de projet garantit le respect du triangle coût-qualité-délai :

  • Des coûts maîtrisés.
  • Un travail de qualité en identifiant forces, faiblesses et risques au sein des développements.
  • Un temps contenu, de par une bonne planification et un respect de cette planification.

Le chef de projet est comptable du bon déroulement du projet. Il s’agit pour votre association de faire régulièrement le point avec le chef de projet. Plus vous travaillerez en proximité et en agilité, plus le succès du projet sera garanti.

Les avantages de travailler avec un chef de projet en bénévolat

Le chef de projets vous fait bénéficier de ses talents, ce dont vous pouvez vous inspirer pour mener à bien la stratégie de votre association. Mieux encore, c’est l’occasion pour vous de maîtriser de nouveaux outils numériques et de monter en compétences en gestion de projets associatifs.

Pour trouver un chef de projet bénévole, pensez aux partenariats d’entreprise

Un chef de projet coûte entre 500 € et 800 € par jour. Mais alors, comment financer un chef de projet ? Avec les partenariats d’entreprise.

La plupart des entreprises du numérique n’ont malheureusement pas assez de travail pour l’ensemble de leurs chefs de projet. Pour les occuper, elles proposent des projets en interne, des formations et… vous l’aurez compris, de travailler pour une association d’intérêt général.

Grâce au mécénat de compétences, votre association peut bénéficier de l’expertise d’un chef de projet, et même de développeurs, sans avoir besoin de débourser un centime. Autrement dit, vous pouvez obtenir un accompagnement et un suivi de projets.

Inscrivez votre projet sur notre plateforme et trouvez des ingénieurs prêts à vous aider gratuitement !

__CONFIG_colors_palette__{"active_palette":0,"config":{"colors":{"9bd08":{"name":"Main Accent","parent":-1}},"gradients":[]},"palettes":[{"name":"Default Palette","value":{"colors":{"9bd08":{"val":"var(--tcb-skin-color-0)"}},"gradients":[]},"original":{"colors":{"9bd08":{"val":"rgb(19, 114, 211)","hsl":{"h":210,"s":0.83,"l":0.45}}},"gradients":[]}}]}__CONFIG_colors_palette__
Je m'inscris
>